Publishers

Hortus Publishing

Clara Fama Publishing
Hortus Publishing
PRESENTATION DU LABEL
Hortus est un label indépendant créé en 1993 qui a permis l’édition de plus de qautre-vingts disques, distribués en France et à l’étranger. Spécialisé dans les oeuvres pour orgue et choeur, il a présenté plus particulièrement les disques de la Maîtrise de Notre-Dame de Paris, du choeur Les Éléments , de l’ensemble Sagittarius, dirigé par Michel Laplénie et du jeune claveciniste Benjamin Alard.
Partant de la conviction que toute oeuvre, et en particulier toute oeuvre musicale, peut trouver des résonances audelà de son propre mode d'expression artistique, Hortus s’est donné pour ambition d'explorer des voies différentes dans la réalisation et la promotion du disque classique.
Vincent Genvrin, directeur artistique du label a remporté le Grand Prix International du disque décerné par la Société Liszt de Budapest pour sa Via Crucis (1994). Cette société récompense ainsi une première édition à tirage limitée d’un Livre-Album qui réunit des sérigraphies et un disque. Cette démarche se veut exemplaire d'une approche par laquelle l'objet, loin de n'être qu'un support, est traité comme oeuvre d'art à part entière. Il vient enrichir l'oeuvre de référence et, réciproquement, bénéficie de l'éclairage qu'elle lui apporte.
L’illustrateur Guillaume Dégé participe à la réalisation des visuels des disques, il est l’auteur du dessin animé The first Witches Dance. Hortus a été son premier éditeur. Il a réalisé depuis plusieurs livres d’illustration au Seuil et chez Gallimard.
Hortus a édité un disque-objet, Les Sourires de Bouddha de Ton-That Tiêt avec Le choeur Les Éléments, sous la direction de Joël Suhubiette, sous forme de fleur de lotus à la demande du Conseil Régional Midi-Pyrénées.
L'objectif d’Hortus est d'éditer un petit nombre de titres par an, mais, pour chacun, d'y porter tout le soin que nécessitent de tels objectifs. Hortus s'efforce de privilégier des oeuvres dont les thèmes rejoignent les préoccupations, les aspirations, la sensibilité qui sont les nôtres aujourd’hui, des oeuvres qui puissent se prêter à un traitement artistique renouvelé, par des musiciens, des plasticiens, des écrivains, des vidéastes.
S'il s'apparente fort à un objet multimédia, le résultat n'en perdra pas pour autant les qualités d'une conception artisanale ; Hortus fait pour cela confiance à un petit nombre d'artistes qui trouvent un intérêt esthétique à sa démarche. Lors de l'écoute d'un disque, à la lecture d'un livre, ou lors d'exposition ou de concerts pourront ainsi êtres rassemblés les différents publics d'une même oeuvre. Ces différentes formes ont pour vocation de rassembler des publics de tous horizons, leur offrant un terrain d'échanges où ils pourront partager une émotion, une sensibilité commune.
Afin de diffuser leurs recherches esthétiques dans les cercles les plus larges, Hortus a choisi d'accompagner la carrière d'artistes en leur donnant la possibilité de s'exprimer comme interprète et auteur, tant au disque qu’au livre par l’édition d’objets originaux.
Hortus s’attache à faire connaître le répertoire pour choeur et orgue du 19ème à la création contemporaine pour la musique sacrée et les oeuvres inspirées par la littérature.
Le choeur Les Éléments, dirigé par Joël Suhubiette a enregistré ses premiers disques chez Hortus. Leur disque Full Fathom Five et autres Shakespeare Songs a reçu un diapason d’Or et Recommandé de Classica. Leur enregistrement du De profundis de Vincent Paulet, première monographie du compositeur, a reçu un Choc du Monde de la Musique en janvier 2005. Le choeur a obtenu une Victoire de la Musique (2006). Le Dernier Évangile, de Thierry Escaich, avec l’Ensemble Orchestral de Paris, sous la direction de John Nelson, la Maîtrise Notre-Dame de Paris, et Olivier Latry à l’orgue a été salué par la critique (Victoire de la Musique 2003 – compositeur, Recommandé de Classica).
Avec Benjamin Alard, Grand Prix de Bruges et Prix du public, Hortus poursuit sa démarche de manière originale : il explore les sources d’inspirations de J.S. Bach avec l’Andreas-Bach-Buch, manuscrit pour claviers qui fait entendre les oeuvres favorites de la famille Bach et jouées par le jeune Jean-Sébastien. Son disque de transcriptions inédites pour clavecin du célèbre Cantor a reçu un Choc du Monde de la Musique.
L’intégrale de l’oeuvre pour orgue de Max Reger, interprétée par Jean-Baptiste Dupont, en 15 disques, veut marquer une étape nouvelle dans la réception des oeuvres de compositeur auprès du plus large public. Si elles sont d’un abord aisé, elles restent d’une incomparable difficulté d’exécution. Cette entreprise discographique hors norme met en évidence le talent et l’engagement musical profond du jeune artiste.
Hortus a poursuivi son exploration du répertoire classique contemporain pour orgue avec les Sonates II & III de Jean-Pierre Leguay, disque récompensé par un Choc du Monde de la Musique. Le label réalisera en 2012 une nouvelle monographie consacrée aux oeuvres pour cuivres, percussions et orgue du compositeur.
Hortus publiera B for Betsy, oeuvres pour piano et alto de Betsy Jolas pour la célébration des quatre-vingt-cinq ans de la compositrice.

Didier Maes
Éditeur



Site web des éditions Hortus : http://www.editionshortus.com/
Mentions légale
Crédits